>Construction du nouveau terminal multimodal – CFL

 

Construction du nouveau terminal multimodal – CFL

 

Cette année entreront en fonction les nouveaux terminaux intermodaux rails route de la Société Nationale des Chemins de Fer Luxembourgeois

 CFL-BT-DU

Un projet stratégique

Ce projet s’inscrit dans la volonté gouvernementale de développer le secteur de la logistique et  de créer au Luxembourg un pôle de référence. A terme, plus de 400 emplois seront créés sur ces nouveaux terminaux qui concentreront à la fois l’activité de fret classique (chargement, déchargement et stockage de conteneurs) et l’activité d’autoroute ferroviaire (chargement et déchargement de semi-remorques sur des trains spécifiques). Globalement, par rapport au terminal actuel, les capacités seront quadruplées.

 

 

Un chantier gigantesque sur un terrain à fortes contraintes

Les nouveaux terminaux sont situés sur les communes de Bettembourg et de Dudelange, entre le terminal existant et l’autoroute A13, sur un terrain de 33 hectares dont le relief naturel a nécessité le terrassement de centaines de milliers de m3 de terre en grande partie réutilisés sur site. Le terrain présentait aussi la particularité d’être traversé par un ruisseau et par de nombreux réseaux (eau potable, eaux usées, gaz haute et basse pression, électricité moyenne et basse tension, ligne P&T) qu’il a fallu dévier avant d’entamer la construction même du site.

La déviation du ruisseau a été l’occasion de procéder à sa renaturation.

Sur un chantier d’une telle envergure, les quantités mises en œuvre sont impressionnantes : à titre d’exemple, la rétention des eaux pluviales récoltées sur les surfaces scellées a nécessité la pose enterrée de plus de 11km de conduites !

 

Des défis relevés

HBH s’est associé à la SNCF pour assurer une mission très complète d’assistance au maître d’ouvrage comprenant notamment la planification et le suivi des études, des autorisations et des travaux ainsi que la gestion financière complète du projet.

La première phase du projet s’est achevée en novembre 2016 après seulement un peu plus de 2,5 années de travaux. Elle permet une mise en service partielle du site comprenant déjà les 2 lignes d’autoroutes ferroviaires et l’ensemble du fret classique. Les tests préalables au démarrage de l’exploitation actuellement menés confirment la qualité des infrastructures et des installations.

La deuxième phase comprenant les bâtiments administratifs qui accueilleront des activités de CFL Multimodal et de CFL cargo sera mise en service au cours de l’été 2017.

Outre le respect des délais extrêmement serrés, celui du budget global sera également assuré.